Site créé par TPE Var Services |  Mentions légales

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur Google Bookmarks

Les différents types de contrôle technique


Le contrôle technique réglementaire obligatoire, mis en application le 1er janvier 1992, suivant l'arrêté du Ministère des Transports du 18 juin 1991, est une mesure préventive destinée à améliorer la sécurité routière par la minoration des accidents dus à la défaillance de certains organes des véhicules.


Le contrôle technique réglementaire :


1- La visite initiale :

• Le contrôleur technique vérifie le véhicule et détermine des défauts qui seront soumis ou non à réparation obligatoire.Un timbre est apposé sur votre carte grise mentionnant la date de validité et une vignette sur votre pare-brise si le constat est positif.

• Si le contrôleur relève des défauts avec réparation obligatoire, vous avez un délai de 2 mois à
dater de la visite initiale pour faire réparer et effectuer une contre-visite.

2- La contre-visite :

• Lors de la visite initiale, certains points font l'objet d'une obligation de réparation.

• La contre-visite doit avoir lieu, dans un délai maximal de 2 mois après la visite initiale. Passé ce délai, une nouvelle visite complète doit être effectuée.

• Lors d'une contre-visite, ne sont contrôlés que l'identification, les points qui ont justifié ladite contre-visite.

• Pour effectuer la contre-visite, le procès-verbal de la visite initiale doit obligatoirement être présenté au contrôleur.

3- Le contrôle volontaire

A tout moment, vous pouvez effectuer un contrôle technique volontaire complet ou partiel.

• Il donne lieu à l'émission d'un rapport de contrôle volontaire

• Il n'y a pas de contre-visite

• Il ne peut en aucun cas se substituer au contrôle obligatoire.

• Il n'est pas délivré de vignette, ni de timbre sur la carte grise.


Le contrôle complémentaire pollution

C'est un contrôle de la pollution qui ne concerne que les véhicules utilitaires ou assimilés.

Ce contrôle doit être effectué à l'initiative du propriétaire du véhicule entre le 10ème et le 12ème mois après le contrôle technique complet obligatoire.